On a trouvé notre salle, et j'en parlerai plus longuement une fois le contrat de location signé pour de bon. Cette salle peut accueillir maximum 120 personnes enfants compris, ce qui fait déjà beaucoup, on est d'accord, mais qui demande quand même de faire le tri, de hierarchiser, de priorétiser sa vie. En gros, est-il plus important pour moi d'inviter ma famille ou mes amis ? Et si mon amour ne fait pas le même choix, que doit-on faire ?
Il y a évidement un socle qui ne bouge pas : parents, frangins-frangines, amis les plus proches. mais après, on choisi comment ??? Sans compter qu'une personne n'est pas qu'une personne, c'est une famille, avec conjoint et enfants, alors ça chiffre vite ! Et évidemment, tous les 3 jours environ, on change d'avis, parce qu'on avait oublier de compter untel, alors qu'il est évident qu'il doit être là.
Et une fois qu'on sait qui on veut avoir auprès de nous ce jour-là se pose une autre question : ces personnes ont-elle envie d'en être ? Et celles qu'on a pas invités, vont-elles nous en vouloir, être vexées...

Mathématiquement, y a déjà un soucis :
Mon amour a 2 parents mariés, 1 frère, 4 tantes, 1 oncles, 5 cousines, 3 cousins, 2 grand-mères.
J'ai 2 parents divorcés, dont 1 remarié 2 fois, donc on obtient déjà un total de 5 (pour le détail, appelle-moi, je t'expliquerai), 2 soeurs, 5 tantes, 2 oncles, 6 cousins, 6 cousines, 2 grand-mères. Et je ne compte pas la famille de l'ex-femme de mon père/mère de mes soeurs, qui a pourtant été ma famille de mes 4 à mes 20 ans environ (bonus de 1 tante, 2 oncles, 2 cousins, 3 cousines).
Si je rajoute les conjoints et les enfants, je te raconte pas le déséquilibre dans la listes des invités.

Coté amis, même topo.
Mon amour a toujours vécu dans le coin, et est du genre très fidèle en amitié. J'ai vécu dans 3 villes différentes, et les personnes les plus importantes pour moi ont changé à chaque grande étape de ma vie. Ces personnes, je les veux à mes coté le jour de mon mariage.
Ce qui fait encore pencher la balance de mon coté, même que à ce stade, la balance, elle déborde grave là !

Bref, je vais devoir tailler dans le vif, et pas à la petite cuillère ! J'envisage donc de ne pas inviter toute ma famille, mais ça me fait chier. D'un parce que c'est pas sympa de dire à tata "je peux pas t'inviter" sans qu'elle comprenne "je t'aime pas", de deux, bah tout simplement parce que j'ai envie d'inviter tout le monde, bien que je n'en ai pas les moyens. Je galère tellement à compter dans un sens puis dans l'autre que je suis à deux doigts de demander CV et lettre de motivation à mes invités potentiels !

ER2

Et toi, tu vois ça comment ?